Lions Club Dunkerque Force 9 

Site élaboré par Ph. Loock, archiviste du Lions Club DkF9 

© Reproduction interdite 

Rejoignez nous sur Facebook 

Banque alimentaire 

Journée de la vue 

Journée du Diabète 

Don du sang 

Chaque année la Banque alimentaire organise, le dernier wwek-end de novembre, une collecte de denrées alimentaire dans les supermarchés de la région. Elle fait appel à la généroité des gens. les membres du Lions club participe à cette opération en organisant la collecte et le regroupement des denrées dans les entrepôts de la banque alimentaire.

Ainsi chaque année, plusieurs tonnes de denrées alimentaires sont collectées et seront distribuées ensuite dans les diférents organisme de secours à la population.

Depuis 1998, la Journée Mondiale de la Vue Lions met l'accent sur la prévention de la cécité évitable et l'amélioration de la vue. Lors de cette journée spéciale, les Lions clubs mettent en place des actions de dépistage des maladies oculaires. C'est dans la galerie marchande de Cora que les membres des Lions club de Dunkerque orgnisent cette manifestation aidés par des medecins ophtalmologues et des opticiens.

Plus d'une centaine de dépistage sont réalisés chaque année.

Insidieux et indolore, le développement du diabète de type II - 90% des cas – peut passer longtemps inaperçu. On estime en France à environ 800.000 le nombre de personnes diabétiques, qui ne le savent pasi. Un individu diabétique non traité est exposé au risque de complications cardiaques, neurologiques, rénales ou oculaires sévères.
Enjeu majeur de santé publique, le diabète est le 1er fléau mondial. 1 Français meurt toutes les 17 minutes des complications du diabèteii : infarctus, accidents vasculaires cérébraux, ... Cette maladie, qui touche plus de 3 millions de Français est la première cause d’insuffisance rénale et provoque, un millier de cas de cécité totale, par an et 8 fois plus encore d’amputations des membres inférieurs. Le nombre de personnes diabétiques augmente chaque année d’environ 200.000 nouveaux cas, et notamment parmi des adultes de plus en plus jeunes… Au facteur héréditaire, s’ajoutent les méfaits d’une hygiène de vie empreinte de stress, de sédentarité et d’une alimentation déséquilibrée, trop riche en graisses et en sucres.

Une campagne nationale pour offrir une chance de détecter tôt la maladie
L’objectif de cette campagne nationale de dépistage est de pouvoir donner à un maximum de femmes et d’hommes adultes de tous âges, une chance de détecter tôt la maladie pour, le cas échéant, prendre rapidement les dispositions qui s’imposent et ainsi vivre avec, le plus facilement et le plus longtemps possible. Les membres du Lions club organisent chaque année, en mars, au niveau de la galerie mrchande de Cora, une journée de dépistage, aidés de medecins, infirmiers, nutritionnistes. Plus d'une centaine de personnes sont dépistés. Pour les personnes identifiées avec un taux de glycémie supérieur à la normale, les Médecins ont une mission bien précise et affirmée : Convaincre les personnes dépistées à risque d’aller immédiatement consulter leur médecin traitant ! 

 

« Diabétique, plus vite on le sait, plus vite on se soigne, plus belle et plus longue sera la vie… OUI, un diabète dépisté le plus tôt possible, assumé et bien surveillé, c’est la clé pour vivre avec, sans complication et en bonne santé ‟presque comme tout le monde″ ! » 

précise Albert Misseri, Président de l’association L.I.D.E.R Diabète, lui-même diabétique depuis 50 ans. 

Le don de sang est la forme de don la plus courante. Il permet de prélever en même temps tous les composants du sang – globules rouges, plasma et plaquettes – qui sont ensuite séparés.

Toute personne en bonne santé, âgée de 18 à 70 ans, ne faisant pas l’objet d’une mesure de protection légale (tutelle…) et reconnue apte à l’issue de l’entretien prédon peut donner son sang.

Les donneurs de groupe O négatif (O-) sont particulièrement recherchés car leurs globules rouges peuvent être transfusés à tous les patients. Mais les donneurs de tout groupe sanguin sont les bienvenus.

Toutes les précautions sont prises pour garantir la sécurité du donneur. L’entretien prédon permet de s’assurer que le prélèvement ne présente aucun risque. Le don est supervisé par un personnel médical expérimenté et le matériel de prélèvement utilisé (aiguille, tubes, poches) est stérile et à usage unique.

Le volume prélevé est ajusté en fonction du volume sanguin circulant et une personne en bonne santé récupère rapidement après un don de sang total.

Certaines personnes peuvent ressentir une sensation de malaise pendant ou après le don. Il s’agit le plus souvent d’un « malaise vagal », sans gravité. Il est important de boire avant et après le don afin d’aider l’organisme à récupérer rapidement.

Avant tout don, un document d’information est remis au donneur l’informant des risques, même les plus rares, liés au prélèvement.

 

Le Lions club organise réguliérement, avec l'EFS, des journées "Don du sang"